nikos aliagas - instagram lists #feedolist

nikosaliagas

#Paris Certains dimanche sont plus tristes que d’autres. Ce matin l’ami @mathieujohann m’a appris le décès de #nildafernandez Les artistes meurent-ils jamais? « Je suis devenu artiste peut-être par inadaptation aux choses de la vie... » m’a-t-il confié un jour. Léo Ferré, Bashung, Georges Moustaki l’aimaient. Parce qu’il était pur et homme loyal, loin des cyniques et des petits de l’âme. J’aimais sa delicate nostalgie. Poète, chanteur, voyageur, bohème, cosmopolite, Nilda Fernandez signifiait chaque mot et chaque respiration. « Une grande chanson ce n’est pas une belle chanson, c’est une chanson qui a été adoptée par les gens » disait-il... Un grand homme c’est celui qui se regarde dans le miroir est restant un homme libre, cher Nilda. Ta voix, tes chansons je n’ai jamais cessé de les écouter depuis mes vingt ans. Nous avons aimé sur « Nos fiançailles », nous avons rêvé sur « Mon Amour », nous avons voyagé avec « Madrid Madrid », nous te pleurons aujourd’hui sur « Dime donde Estaras ». « le succès n’est pas dans l’ordre humain » disais-tu « le drame de l’artiste c’est de croire qu’il est devenu important, ce sont ces chansons qui sont importantes ». Il y a un an, nous levions nos verres à mémoire de notre Georges Moustaki lors d’un concert à son hommage au @newmorningparis aujourd’hui je regarde le ciel et je te salue ¡ hombre ! je pense à ta famille et à ceux qui t’aimeront encore longtemps comme tu les as a toi tellement aimés. «Quand on se dit que rien n’est aussi prestigieux que les sommets neigeux, quand on se dit peut-être ce que l’on voudrait être juste au-dessus des règles... Quand on se dit qu’on peut être... un aigle » #instanikos #ripnildafernandez

nikosaliagas

#thevoice now @clement_thevoice8 sur une chanson de @officialqueenmusic #instanikos

nikosaliagas

#thevoice @leonawinterofficiel avant la lumière. À la fois chrysalide et papillon, renaître dans la lumière #instanikos

nikosaliagas

#thevoice @poupie.tv #instanikos

nikosaliagas

#Thevoice @albi_off #instanikos live now @tf1

nikosaliagas

#thevoice now @gjon.s_tears live #instanikos

nikosaliagas

#Thevoice @whitney_off se lance dans le vide des directs ce soir #sansfilets sur #shallow de @ladygaga moment de frissons. #instanikos

nikosaliagas

#nimes @pagny_officiel dans mon objectif dans les coulisses du tournage #lcdla L’ homme ignore les filtres, les petits arrangements, le sourire de circonstance, il préfère dire ce qu’il ressent ou ne rien dire, suivre son chemin et partir loin. 20 ans que nos chemins se croisent. J’ai des centaines d’images dans la tête, de la starac à #thevoice des dizaines de chansons aussi, de « n’importe quoi » à « savoir aimer », de « ma liberté de penser » ( @pascalobispo always) à cette magnifique chanson de #daran « l’eau » sans oublier « les murs porteurs » ou son nouveau « rafale de vent ». L’homme est père, mari et fils, avec le temps le visage se burine et devient masque de sagesse. Pas de coquetterie inutile, pas de besoin de plaire à tout prix, il y a quelque chose qui révèle de l’homme de la terre. Méfiant à l’égard des puissants, sensible auprès des fragiles, en larmes face au mystere d’un lever du jour, pudique et taiseux. J’aime Florent pour tout cela. Son compte officiel est celui-ci @pagny_officiel il découvre @instagram suivez-le ! #instanikos

nikosaliagas

#nimes @arenesdenimes tournage de #lachansondelannée #lcdla je fais ce métier pour ces regards. Vous voir heureux le temps d’une soirée. Oublier vos petits ou grands tracas du quotidien. Vous observer applaudir vos artistes, devenir un avec eux. En fusion, en communion. Sans postures et sans masques, cette tendresse est une bénédiction. Ça dure un instant, mais ça imprime quelque chose d’éternel : le partage. #instanikos

nikosaliagas

#portugal #cascais le cri de la mouette #instanikos

nikosaliagas

#Lisboa Sur la corniche de Cascais, face à l’océan drapé du bleu doré du petit matin, je humais l’avenir à quelques heures de ma cinquième décennie. Étrange parcours que celui du temps, aussi volatile qu’indélébile, chacune de ses parcelles défilait dans ma tête comme des morceaux de mosaïque encore indéchiffrables. Avoir la distance la plus juste et ne garder que l’essentiel, de la même façon que l’on découvre une image à travers la lentille. C’est alors que la partie reptilienne de mon cerveau fut attirée par une affiche, je devinais les mots et l’intérêt de la chose de façon instinctive. #instantesdecisivos Les «Images à la sauvette» d’Henri Cartier‐Bresson s’invitaient aussitôt dans ma tête en une fraction de seconde, ce que le Temps occulte l’instant l’exulte. « Il est nécessaire d’arriver, tout en travaillant, à la conscience de ce que l’on fait. » disait Cartier-Bresson. J’avais comme l’étrange sensation d’avoir un rendez-vous avec quelque chose qui me dépassait, je découvrais une exposition de photographie à peine arrivé à Estoril et un homme. Un homme qui esquissait des gestes millénaires, seul, face au soleil qui s’élevait, saluant l’astre doré de tout son être. D’aucuns auraient vu un fou, je découvrais un archange inconnu qui déployait ses ailes encore invisibles dans une danse ineffable. L’instant décisif existe avant nous et il nous attend. #instanikos #Cascais #Portugal

nikosaliagas

#Paris samedi 17:50 @kevadams dans mon objectif et invité exceptionnel sur le plateau de @50inside @tf1 #instanikos

nikosaliagas

#Paris @ppalmade entre ombre et lumière. Humoriste et metteur en scène de haut-vol, il vient de publier son autobiographie : « Dites à mon père que je suis célèbre » chez @harpercollinsfrance Dans cet ouvrage, il se livre comme jamais sur sa vie, ses doutes, ses démons… Palmade est un écorché vif mais c’est un homme sincère qui ne cache rien. Retrouvez notre rencontre samedi sur @tf1 @50inside 17:50 #instanikos

nikosaliagas

Deux ans déjà Papa. Rien ne te remplace, rien ne t’efface. Toujours à ta place, comme l’ombre du chêne. Fort, silencieux, digne et mec. La boussole et le chemin en nous. Soit en paix Andréas. 2 χρόνια σήμερα χωρίς εσένα πατέρα, πάντα μέσα μας σαν πνοή, σκιά και φλόγα. Αθάνατος και αμετανόητος Σταμνιώτης. Κοψαλής. Andréas Aliagas 21.05.1938-9.05.2017

nikosaliagas

#Paris La consécration @jeff_panacloc @jeanmarc_officiel au @grevin_paris #instanikos

nikosaliagas

#srilanka je retrouve cette image, celle d’une grand-mère se lavant dans les eaux sacrées d’un lac. Mes pensées vont une fois de plus à ce pays où je n’ai vu que des regards de paix et de bonté. Je pense aux victimes des récents attentats et à toutes les personnes de bonne volonté qui oeuvrent pour l’entente des peuples. #instanikos je nomme cette photo : la source.

nikosaliagas

#Amorgos La Caverne de Platon. Photo prise par le talentueux @eko69 #Instanikos « Le Temps est l’image mobile de l’éternité immobile » Platon

nikosaliagas

#Athènes #1ermai @daphne_goutou dans mon objectif. De ciel, de mer et de pétales. Kalo mina #instanikos

nikosaliagas

#Hydra La première fois que j’ai découvert le travail pictural de @steliosfaitakis c’était au #palaisdeTokyo sa fresque inspirée de l’univers byzantin explorait des thèmes d’actualité aussi périlleux qu’incontournables. Je le recontre sur une île quelques années plus tard, le peintre n’aime pas poser. Dans mon objectif, il devient œil cyclopéen à la fois miroir et loupe. L’homme a une immense talent, il regarde à travers le prisme de l’être humain mais à l’échelle de ses contradictions et de sa révolte solitaire. Dans l’œil du Cyclope je vois la possibilité d’une île, si chère à Houellebecq. #instanikos

nikosaliagas

#Greece #orthodoxeaster #paquesorthodoxe La résurrection comme un envol #instanikos δώσε μου λιγάκι ουρανό #Ανασταση #πεταγμα

nikosaliagas

#Greece De lumière, de silence et de résistance. #SamediSaint #paquesorthodoxes

nikosaliagas

#Missolonghi Dans le #ParcdesHéros les visages d’hier et d’aujourd’hui se confondaient dans l’étrange magie de l’instant. Commes des vibrations superposées, un moment suspendu où le temps n’a plus son importance. Ici on ne commémore pas, on incarne l’inexorable silence. #joyeusespâques #instanikos

nikosaliagas

#Paris le basketteur @toups_33 dans mon objectif #power #instanikos

nikosaliagas

#Paris #notredame Le jour d’après... #instaParis #instanikos

nikosaliagas

#Paris @notredame Et j’ai vu cette femme pleurer... Et ses larmes ont innondé mon coeur en cette semaine sainte #instanikos #notredame

nikosaliagas

#Paris Nous perdons une partie de nous ce soir. Dans nos entrailles. #notredamedeparis #prieres photo prise en mars 2015

nikosaliagas

#Paris @marioncotillard dans mon objectif et bientôt dans @50inside pour la suite des #petitsmouchoirs l’excellent film de @guillaumecanetofficiel #nousfinironsensemblelefilm sortie le 1er mai #instanikos

nikosaliagas

#paris @mattpokora dans mon objectif, le chanteur est de retour avec un nouvel album #pyramide ambiance #Tron et #bladerunner ce samedi il est mon invité d’honneur dans @50inside @tf1 et mercredi reportage et interview dans les pages de @galafr #instanikos

nikosaliagas

#paris merci @ludocamera pour la photo sur le tournage de @50inside #instanikos

nikosaliagas

#Paris @zijad__muratovic dans mon objectif. L’artiste est fait de songe silencieux dans un monde hurlant ses peurs. Zijad a la modestie des grands, il est de ceux qui finissent par accueillir le murmure de l’ange dans la nuit. L’homme dessine dans le brouillard pour faire entendre ses mots les plus lumineux. #instanikos

nikosaliagas

#srilanka j’ai dans la tête des milliers d’images, une partie de moi laissée là-bas à des milliers de kilomètres d’ici. Je sens la terre humide, j’entends la pluie frapper la tôle, je compte des pneus qui ne roulent plus depuis longtemps. Je pense à eux, croisés quelques instants derrière une plantation de thé et un temple hindouiste, j’entends encore leur silence et leurs rêves enfouis. Ici ou là-bas, qu’importe le temps, seul compte ce que je n’oublie pas. #instanikos

nikosaliagas

#Paris La réalisatrice #Joseedayan dans mon objectif. « Je m’ennuie dans la routine, si je ne suis pas étonnée, je ne suis pas heureuse », Josée Dayan donne tout suite le ton en me recevant ce matin-là dans son bureau parisien de la rue Lepic. La réalisatrice a la voix qui porte, elle a quelque chose dans le mouvement qui me rappelle les personnages de la commedia dell’arte, sauvages et tendres. Elle me propose un petit café et nous parlons d’emblée de photographie, sur une étagère traine un appareil photo Pouva en bakélite « il date des années cinquante, on ne trouve plus cette matière aujourd’hui, j’aime observer le monde à travers une focale. J’ai su dès l’âge de sept que je voulais faire des films ». La filmographie de Josée Dayan est immense, plus de cinquante films, elle a dirigé les plus grands comme Depardieu, Fanny Ardant, Catherine Deneuve ou Nathalie Baye, la femme a de la poigne et de la gouaille « je ne suis pas interventionniste avec les acteurs mais je le suis avec les techniciens, la lumière, les caméras, les décors et le casting ça ne s’improvise pas, avec les acteurs c’est un rapport plus l’instinctif. Je ne refais pas beaucoup de prises, je vis l’instant ». Ne pas perdre l’émerveillement, tourner comme si c’était un nouveau départ « en regardant Isabelle Adjani sur mon écran pendant le tournage j’avais l’impression de la redécouvrir, elle est exceptionnelle ». Adjani en guest star dans le capitaine Marleau, c’est une rencontre au sommet « les acteurs de ce gabarit sont des fauves, ils sont les plus simples à faire tourner car ils ne sont pas narcissiques». #instanikos retrouvez l’intégralité dans les pages de @galafr

nikosaliagas

#Athènes L’homme observait la rue pour ne pas oublier le chemin. Des heures entières à écouter le silence, les murmures des passants, les lointains coup de klaxons, la rue lui rappelait qu’il était libre. Libre d’attendre. Le temps et l’ataraxie viendront boire un verre, c’est leur chemin de toute façon #instanikos

nikosaliagas

#Paris @josegarciaoff dans mon objectif #portrait #interview en toute intimité ce samedi dans @50inside @tf1 pour le film #chamboultout entre rires et larmes il y a une infime frontière... ça s’appelle le talent. #instanikos

nikosaliagas

#Paris #ripagnèsvarda C’était en juin 2017, ils se tenaient face à moi dans mon bureau. Deux immenses artistes que séparaient 55 années de vie « ce qui nous unit c’est l’amour des gens » me disait Agnès. L’amour de raconter de belles histoires, entières et sans filtres. @jr espiègle et joueur @agnes.varda sur le fil et dans la répartie. Aujourd’hui Agnès nous a quitté, elle avait 90 ans et l’esprit vif. Ses films, ses images et son regard resteront, l’artiste part alors que ces jours-ci à Paris @jr réinvente avec le génie qui l’habite la #pyramidedulouvre pour l’anniversaire de ses trente ans. Sois immortelle Agnès et pense à nous, pauvres rêveurs, derrière ta lentille magique. #instanikos

nikosaliagas

#Paris Certaines poignées de mains sont plus intenses que d’autres. Le @drdenismukwege dans mon objectif pour un entretien-vérité demain à 7:45 @europe1 sur son action à l’hôpital de Bukavu à l’est de la République Démocratique du Congo. Le prix nobel de la Paix 2018 « répare les femmes ». Avec son compère chirurgien #guybernardcadière , ils opèrent des femmes victimes de viols et de mutilations, un crime de guerre organisé et systématisé. Les deux hommes répondent à l’horreur par un acte d’amour, au péril de leurs propres vies, ils redonnent dignité et espoir à des femmes, des mères, des filles et des soeurs dont la vie a été anéantie. « Ce ne sont pas seulement les auteurs de violences qui sont responsables de leurs crimes mais ceux qui choisisent de détourner le regard » dit le docteur Mukwege. Alors je regarde son visage dans mon objectif, son sourire est bonté, courage et altruisme. Son combat contre la barbarie rend nos épreuves et nos quêtes si petites. #respect #instanikos « réparer les femmes » aux éditions @editionsmardaga

nikosaliagas

#Paris @tatianasilva_official dans mon objectif et dans les pages de @galafr cette semaine. Magnétique et charismatique, voilà les premiers mots qui me viennent à l’esprit quand je vois Tatiana Silva. Je la croise de temps à autre dans les couloirs de @tf1 lorsqu’elle se prépare à enregistrer une émission et ce qui me frappe c’est ce décalage entre l’exercice télévisuel glamour qu’elle maitrise assurément et la profondeur de l’échange que je peux avoir avec elle, ne serait-ce qu’un court instant. La présentatrice me conseille de lire « le pouvoir du moment présent » d’Eckhart Tolle en me le citant dans le texte « la décision de faire du moment présent un ami signe la fin de l’égo ». L’égo, un vaste sujet pour tous ceux qui se retrouvent un jour devant la caméra, « être dans la lumière ne me dérange pas, je suis contente de faire mon métier, on recherche d’une certaine façon l’amour des autres dans le regard du public ». La jeune femme est à l’aise dans son corps, dans ses mouvements, mais se méfie du piège narcissique de la petite lucarne « il m’arrive de me revoir à la télé mais je refuse toute contemplation ». Pas d’autosatisfaction et pas de posture de vedette en dehors des plateaux de télévision, il suffit de la suivre sur son compte instagram pour la découvrir au naturel, pas de maquillage, pas de filtres lissants ou déformants « curieusement sur les stories je partage des choses de l’intime avec les gens, je n’ai pas peur d’aller sur des choses plus profondes, je ne suis pas définie par ce que les autres pensent de moi, je peux révéler avec pudeur ce que je suis aussi au dehors de la télé, on est tous des boules à facettes ». #instanikos

nikosaliagas

#Paris L’homme sortait tout droit d’un film avec Gabin, j’ai cru un court instant, être dans « La Traversée de Paris ». Une dégaine altière malgré son grand âge, la canne presque comme un accessoire de cinéma, la main droite dans la poche qui cherche le briquet, l’imper relevé à la façon d’un loulou d’un autre temps, le vieil homme se cachait presque pour griller sa clope à quelques mètres de l’EHPAD, comme un ado qui avait fait le mur. Fumer tue (c’est bien connu) mais l’abandon et le laisser aller tuent aussi. L’homme a du style et une carrure qui en impose. Je ne sais rien de sa vie d’avant, de ses amours, de ses secrets, je ne sais rien mais au fond je sais tout. Puisque tout son être parle encore. #instanikos

nikosaliagas

#Paris un petit matin dans mon bureau à @europe1 @helenepambrun.photography était là avec son appareil photo pour @parismatch_magazine merci pour cette image @helenepambrun #instanikos

nikosaliagas

#missolonghi #messolonghi fête nationale grecque du #25mars #guerredindependance Se souvenir. Honorer. Vivre libres et en paix. #instanikos #ζητωηελλαδα #25μαρτιου #1821 #AthanassiosAggelopoulos

nikosaliagas

#Paris La tête dans le brouillard @paris @toureiffelofficielle #instanikos #instaparis

nikosaliagas

#Paris @rayanebensetti dans mon objectif #portrait @50inside pour le film #letsdance ce samedi 17:50 @tf1

nikosaliagas

#Paris @patrickbrueloff dans mon objectif, l’artiste traverse les modes et les époques, comme un équilibriste. Entre ombres et lumières, il se tient là devant son public, sur scène, comme si c’était la première fois. Renaître et repartir sur les routes pour continuer à écrire son histoire. Sa tournée est magique, son album une réussite #cesoironsort samedi à 17:50 il sera notre invité d’honneur dans @50inside sur @tf1 Bruel l’inoxydable toujours dans l’arène #instanikos

nikosaliagas

#Paris On ne s’invite pas chez les gens comme ça ! Heureusement mon sésame s’appelle @mathiasdionysos le leader du groupe #Dionysos @dionysosmathiasmalzieu , un garçon aussi mystérieux qu’attachant, c’est lui qui m’emmène chez les Vian, cité Véron au-dessus du Moulin Rouge… enfin chez les Vian, façon de parler, nous voici dans le dernier appartement de Boris Vian et de sa compagne Ursula Kübler, gardé en l’état avec amour et fidélité par Nicole Bertold qui y vit depuis plusieurs années « j’ai de l’admiration pour cette femme, c’est elle qui perpétue l’œuvre de l’artiste, c’est comme si elle repassait chaque jour les draps de son fantôme pour qu’il n’ait aucun plis. C’est une question de panache et de beauté du geste. C’est beau de maintenir vivant le cœur de Boris Vian ». Mathias Malzieu est un être sensible et bien élevé, il connait bien l’endroit, il me raconte, me montre les chambres, des livres, des disques, des photos et plutôt que de s’installer au piano pour jouer quelque chose, il s’assoit avec respect sur le côté « les plus grands sont venus ici, Duke Ellington, Quincy Jones, son ami Jacques Prévert qui habitait l’appartement du dessous, Michel Legrand qui a fait ses débuts avec Boris Vian, l’endroit est magique ». Garder intacte la magie du passé... La suite est publiée cette semaine dans les pages de @galafr Mathias publie un roman qui lui ressemble, passionnant et touchant #unesireneaparis @editionsalbinmichel

nikosaliagas

#Paris D’un regard à l’autre, la plus belle des filiations se transmet dans l’amour. @jeanimbert et sa mamie de 93 ans dans mon objectif. Le restaurant @Lacajou devient @mamie car en cuisine l’intime flirte avec tradition et mémoire. Jean revient à l’essentiel entre deux allers-retour à New-York ou Los Angeles, entre une soirée avec @pharrell dans leur resto new-yorkais ou une tablée géante chez les @beyonce le petit rentre au bercail au 35bis rue Jean-de-laFontaine, parce que l’essentiel est dans l’amour de faire. J’aime leur complicité, pudique et authentique. #instanikos

nikosaliagas

#Paris un rayon de lumière sur le visage de @sandrinekiberlain actrice qui fait partie de nos vies depuis 31 ans. Juste, discrète et apaisante dans sa tranquille intranquillité d’artiste. Dans le dernier film de @lisazuelos au cinéma elle est excellente, interview samedi 17:50 sur @tf1 @50inside #monbebe #instanikos

nikosaliagas

#Paris Exposition de mes photographies #kaloskaiagathos toute cette semaine jusqu’au 16 mars pour la première fois chez @christiesparis et vente de Charité organisée mercredi soir au profit de #LaMaisondelaGrèce #instanikos

nikosaliagas

#Paris #bernardcampan dans mon objectif et à 17:50 sur @tf1 dans #50mninside @50inside pour la pièce #ladegustation dans laquelle il joue avec #isabellecarre @theatredelarenaissanceparis entre ombre et lumière, entre dramatique et comique, l’acteur se livre sans filtres sur les moments forts de sa vie et de sa carrière #instanikos

nikosaliagas

#Missolonghi le jeune Nassos fait partie de l’orchestre philharmonique de la ville. Dans quelques semaines il défilera pour les commémorations de la révolution, il portera aussi ce costume du Bataillon Sacré fondé par Alexandre Ypsilantis en 1821, des étudiants grecs de Moldavie, Valachie et Odessa venus participer à l’insurrection mais qui furent massacrés dans un guet-apens à Dragasani le 19 juin 1821 par les forces du Sultan Mahmud II. Nassos un petit garçon de son époque, il aime le foot, Neymar, les jeux videos, youtube et les supers héros de la tv mais lorsqu’il porte le costume des ancêtres, il n’a plus d’âge. #instanikos

nikosaliagas

#Athènes dans la meute carnavalesque, vivants et morts dansent d’un seul corps. #instanikos